Livre… ou vers

le blog d’une journaliste, consacré à la lecture et aux auteurs.

Archive pour la catégorie 'Biographies'

Henry Dupuis, Jardinier de Louis XIV – Rose Bertin, Couturière de Marie Antoinette

Posté : 14 octobre, 2011 @ 9:11 dans Biographies, France Loisirs | Pas de commentaires »

images1.jpeg

Deux biographies de deux personnalités n’ayant pas vécu à la même époque, en un seul livre…
Henry Dupuis, Jardinier de Louis XIV, et Rose Bertin, couturière de Marie-Antoinette.
Qu’avaient-ils donc en commun pour se retrouver réunis dans un même livre sous deux histoires distinctes?
Tous deux ont beaucoup travaillé à Versailles.
A travers ces deux histoires signées par deux plumes différentes, c’est bien Versailles que l’on découvre encore davantage, en filigrane de la vie de ceux qui l’ont fréquenté.

Les deux récits sont bien écrits, documentés.
Mais j’avoue une préférence pour le personnage de Rose Bertin, modiste de la Reine, et pour le lien qui s’est tissé entre ces deux femmes, sous le sceau de la féminité, de la coquetterie, de la frivolité.
Rose créait pour cette jeune reine qui aimait la mode et les froufrous.
Elle a été une grande créatrice, tout comme Henry Dupuis a été l’un des magiciens des fêtes des jardins de Versailles sous le Roi Soleil.

Ne boudons pas notre plaisir: ces biographies sont deux délices.

Martine Bernier

« Henry Dupuis, Jardinier de Louis XIV » (Patricia Bouchenor-Déchin) et « Rose Brtin, couturière de Marie-Antoinette » (Michelle Sapori), collection les Métiers de Versailles. Disponible, entre autres, aux Editions France Loisirs.

Brassens me disait

Posté : 10 octobre, 2011 @ 9:21 dans Biographies, Coup de coeur, France Loisirs | Pas de commentaires »

939374.jpg
« Brassens me disait… » n’est pas le premier livre que Mario Poletti consacre à son ami Brassens.
Après « Souvenirs et portraits intimes » et « Brassens l’ami », celui-ci met un point final à la trilogie consacrée à celui qui a marqué sa vie à jamais.
Pendant plus de vingt ans, l’auteur a accompagné Brassens à la ville comme à la scène.
Cet ouvrage met l’accent sur la personnalité de l’artiste, simple et inattendu, timide et réservé, cultivé, généreux et drôle.
Anecdotes, manuscrits et photos inédites lèvent le voile sur un Brassens intime, dans son univers.
Pourquoi ce livre fait partie de mes coup de coeur?
Parce que trente ans après sa disparition, Georges Brassens me manque, nous manque toujours autant.
Et ce livre, frais et sans prétention, nous donne l’impression qu’il est encore parmi nous, avec sa bonhommie et son talent.
C’est un livre qui fait du bien…

Martine Bernier

« Brassens me disit… » Mario Poletti, avec la collaboration de Claude Richard. Disponible, entre autres, aux Editions France Loisirs.

Natasha Kampusch: 3096 jours

Posté : 30 novembre, 2010 @ 1:38 dans Biographies | 1 commentaire »

images1.jpeg

On pouvait s’attendre à un récit dramatique et pathétique.
Le livre « 3096 jours » que Natascha Kampusch a consacré à sa captivité et à la relation qu’elle a entretenue avec son ravisseur est bien plus que cela.
Cette jeune femme intelligente offre ici une analyse fine de ce qui lui est arrivé, et du comportement de Wolfgang Priklopil qui l’a gardée prisonnière dans une cave non loin de Vienne durant huit ans.
Elle ne se contente pas de relater l’horreur des mauvais traitement, de sa condition d’esclave d’un homme gravement malade psychiquement, comme elle le décrit elle-même.
Elle essaie de comprendre les raisons de l’horreur, les mécanismes qui animaient son bourreau pour la faire vivre ainsi dans une oppression totale.
Elle s’insurge contre les spécialistes qui mettent en avant le syndrome de Stockholm, et explique que, non, le fait de se rapprocher de son ravisseur et d’essayer de se créer une bulle de normalité dans l’horreur du quotidien n’est pas un syndrome mais une stratégie de survie.
Elle explique également que, lorsque la victime ne se cantonne pas dans le rôle larmoyant que l’opinion publique aimerait lui voir endosser, elle peut rapidement devenir la cible des critiques.
La compassion a son égard peut virer à es sentiments nettement plus complexes.

Avec sa réflexion brillante et sans complaisance, son témoignage clair, Natascha Kampusch a signé un livre fort et important, remarquable à plus d’un titre.

Dans une interview qu’elle a donnée récemment, elle expliquait qu’elle est souvent interpellée par des passants qui veulent soit la prendre dans leur bras, soit se mêler de l’histoire qu’elle a vécu en donnant leur avis, en mettant en doute sa version.
Elle reste la proie d’une phobie sociale que ce genre de comportement n’arrange pas.
Elle explique qu’elle pensait qu’il serait simple d’intégrer le monde extérieur, de se faire des amis… et découvre que c’est compliqué.
Elle craint de se faire vampiriser, de perdre sa liberté… se sent scrutée par le monde entier après l’avoir été par un seul homme pendant des années.
Sa liberté a un goût amer, confie-t-elle.
Il va lui falloir de la force… encore.

Martine Bernier

« Natascha Kampusch – 3096 jours », JC Lattès.

L’accompagnement d’une mère

Posté : 27 novembre, 2010 @ 10:18 dans Biographies, Jouvence, Sante | Pas de commentaires »

unknown22.jpeg

C’est un livre bouleversant…
Il relate l’histoire vraie d’un homme, médecin, confronté au coma brutal de sa mère et à son accompagnement.
Il retrace la vie de sa mère, les quatre dernières semaines de son existence.
Un sujet difficile, et pourtant plein d’espoir.
Car l’auteur en est convaincu: la mort est une naissance.

Martine Bernier

« L’accompagnement d’une mère », Docteur Xavier Feintrenie, Editions Jouvence.

Philippe Noiret de père en filles

Posté : 26 novembre, 2010 @ 8:46 dans Biographies, France Loisirs | 1 commentaire »

unknown21.jpeg
Il le méritait bien Philippe Noiret, ce livre écrit par sa fille et sa petite-fille, rendant hommage plus encore à l’homme qu’au merveilleux acteur qu’il était…
A travers ces pages, le lecteur découvre un être exigeant et tendre, pudique et sensible, élégant et noble.
Pour tous ceux qui ont aimé ce personnage fin et plein d’humour baroque, ces pages sont un véritable petit bonheur.
Ils y découvriront le père qu’il a été, qui a eu bien du mal à se glisser dans ce nouveau rôle, peu habitué qu’il était des enfants.
Et puis un jour, sa petite-fille Deborah est née.
Et l’histoire très belle a pu commencer pour de bon…
Une histoire que racontent les deux femmes dans cet ouvrage émouvant.

Martine Bernier

« Philippe Noiret de père en filles », Frédérique Noiret et Deborah Grall-Noiret, disponible notamment chez France Loisirs.

De Gaulle, Yves Guena

Posté : 24 novembre, 2010 @ 9:22 dans Biographies, France Loisirs | Pas de commentaires »

unknown5.jpeg
En cette année anniversaire de sa mort, 40 ans après, le général de Gaulle est partout.
Et notamment dans un livre original à plus d’un titre et notamment dans sa présentation, qui lui est entièrement consacré et porte le titre sobre de « De Gaulle ».
C’est Yves Guéna, qui a côtoyé le chef d’Etat de juillet 1940 à avril 1969 qui a signé cet ouvrage contenant des documents dont certains sont inédits.
Parmi eux la carte d’exercice militaire du lieutenant-colonel de Gaulle en 1937, des extraits de son dossier de presse personnel, des notes manuscrites etc.
Dans ses pages abondamment illustrées, on découvre le militaire, l’homme de culture, le communicant né que fut de Gaulle, le rôle primordial qu’il a joué pendant la guerre, son parcours politique, sa relation aux Français.
Ce livre captivant se lit comme un journal, et replace bien le personnage dans son époque.

Martine Bernier

« De Gaulle », Yves Guena, disponible, entre autres, aux éditions France Loisirs.

« Rappelle-moi » Michel Drucker

Posté : 23 novembre, 2010 @ 8:46 dans Biographies, France Loisirs | Pas de commentaires »

unknown3.jpeg

Pour son frère Michel, Jean Drucker avait une importante capitale.
Sa disparition, en 2003, a été pour l’animateur une épreuve tragique dont il ne se console pas.
C’est à ce frère décédé prématurément qu’il consacre son livre « Rappelle-moi ».
Un livre agréable à lire, truffé d’anecdotes et de souvenirs, où les noms des célébrités que côtoient Michel Drucker hantent presque chaque page.
Et, toujours, en filigrane, la souffrance engendrée par l’absence de ce frère aimé, et l’envie de lui raconter ce qu’il vit depuis son départ.
Y compris la rencontre bouleversante avec un autre frère, inconnu jusqu’alors, évoqué avec pudeur.

Martine Bernier

« Rappelle-moi », Michel Drucker, Ed. France Loisirs.

Victor Lanoux: Laisser flotter les rubans

Posté : 4 octobre, 2010 @ 7:40 dans Biographies, France Loisirs | Pas de commentaires »

unknown1.jpeg

Très peu de gens étaient dans le secret, et certainement pas les téléspectateurs fans de « Louis la Brocante ».
En automne 2007, le comédien Victor Lanoux a été contraint d’interrompre le tournage, souffrant d’un problème cardiaque nécessitant une opération.
Celle-ci a duré sept heures au terme desquelles l’acteur s’est retrouvé paraplégique.

C’est le récit des mois qui ont suivi, du combat mené depuis le réveil, le frémissement d’un orteil jusqu’au réapprentissage de la marche qu’il nous livre dans ses pages captivantes.
Il écrit comme il parle, avec naturel, sans pudeur si ce n’est un constant voile d’optimisme qui ne craquera qu’une fois.
Il raconte son combat, soutenu par sa compagne devenue son épouse par la suite, par sa famille…

Le récit d’un homme attachant, à lire pour le témoignage passionnant qu’il représente, et pour redonner un souffle d’espoir à ceux qui traversent la même épreuve.

Martine Bernier

Victore Lanoux « Laisser flotter les rubans », France Loisirs.

Bruno Crémer: « Un certain jeune homme »

Posté : 9 août, 2010 @ 3:05 dans Biographies | 2 commentaires »

unknown11.jpeg
Le comédien Bruno Crémer nous a quittés en ce mois d’août.
Plutôt que de lui rendre hommage en évoquant une filmographie connaissent bien mieux que moi, je préfère me rappeler de sa biographie, que j’aie lue voici quelques années; « Un certain jeune homme ».
Sur la photo de couverture, il apparaît dans la beauté radieuse de sa jeunesse…
Ce récit de vie, qu’il avait écrit lui-même, révélait une plume sûre, très agréable à lire, retraçait sans fards un parcours de vie riche, des rencontres, des bonheurs, des souffrances…
Une vie d’homme sur lequel il jetait un regard sans complaisance.
Le lire est une façon comme une autre de saluer un comédien qui manquera…

Martine Bernier

« Un certain jeune homme », Bruno Crémer, Editions de Fallois.

Dany Boon, l’artisan du rire

Posté : 3 avril, 2010 @ 8:23 dans Biographies, Favre | Pas de commentaires »

images.jpeg

Dany Boon est sans doute l’un des humoristes les plus appréciés, et plus encore depuis le triomphe de son film « Bienvenue chez les Ch’tis ».
Son style, son humour, sa personnalité, sa gentillesse et cette façon qu’il a de s’amuser de tout, tout en tendresse, font de lui un personnage attachant qui méritait bien une biographie.
C’est chose faite grâce au journaliste Laurent Descamps.
D’Argentières, lieu de naissance de l’acteur, à Los Angeles, il a mené une enquête rigoureuse, tout en suivant sa carrière pas à pas.
On y découvre la vie d’un petit gars du Nord pas très bon élève qui, à force de travail et de persévérance, a réussi à imposer sa puissance comique.
Une biographie bien écrite, parsemée de témoignages et d’anecdotes à propos de l’homme qui rentre toujours du pied gauche sur scène après avoir fait rire les pompiers de service, histoire de se rassurer…
A la fin du livre, non seulement on en sait davantage sur ce délicieux Ch’ti, mais en prime, on l’apprécie plus encore…

Martine Bernier

« Dany Boon, l’artisan du rire » Laurent Decamps, Editions Favre.

12
 

leseb |
Les histoires de Sophie |
-_-♥un tout petit uni... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | L'évasion d'un Ange Etrange...
| Les manuscrits de Kelliloute
| AMACINE