Livre… ou vers

le blog d’une journaliste, consacré à la lecture et aux auteurs.

Archive pour la catégorie 'Coup de coeur'

Marivaudevilles

Posté : 4 novembre, 2011 @ 8:01 dans BD, Coup de coeur | Pas de commentaires »

9782205067002couvi400x523.jpg

Le dernier album de Martin Veyron ne ressemble à rien de ce que j’avais pu lire jusqu’ici.
Sa première trouvaille? Le titre, qui colle parfaitement à la démarche.
Entre marivaudage et vaudeville…
L’histoire commence dans une chambre ou une jeune femme se réveille en réalisant qu’un homme a dormi dans son appartement sans qu’elle se souvienne de ce qu’ils ont pu faire.
En ouvrant la fenêtre, elle nous permet de nous accrocher à un autre couple que nous suivons, le temps d’un dialogue avant d’en croiser un autre, que nous accompagnons également le temps de quelques mots, etc…
Tout l’album est conçu sur ce modèle de gens que nous croisons au fil des bulles, qui nous touchent, qui nous heurtent, qui nous amusent.
De petits moments piqués au temps, des instants de vie, des gens de toutes générations, beaux ou non, minces ou gros, qui s’aiment ou qui se déchirent, qui se draguent ou qui s’ignorent.
Une immersion dans l’état amoureux où Veyron excelle, et un rythme qui nous scotche au livre, nous empêchant de la posera avant d’avoir terminé le voyage.
Ajoutez à cela les dessins d’une élégance folle, les dialogues à la fois désinvoltes et interpellants, et un rythme très soutenu, et vous obtenez une petite merveille décortiquant le fonctionnement des couples, que l’on n’a aucune envie de quitter lorsque la dernière page est, trop vite, arrivée.

Martine Bernier

Marivaudevilles, Martin Veyron, Dargaud

Brassens me disait

Posté : 10 octobre, 2011 @ 9:21 dans Biographies, Coup de coeur, France Loisirs | Pas de commentaires »

939374.jpg
« Brassens me disait… » n’est pas le premier livre que Mario Poletti consacre à son ami Brassens.
Après « Souvenirs et portraits intimes » et « Brassens l’ami », celui-ci met un point final à la trilogie consacrée à celui qui a marqué sa vie à jamais.
Pendant plus de vingt ans, l’auteur a accompagné Brassens à la ville comme à la scène.
Cet ouvrage met l’accent sur la personnalité de l’artiste, simple et inattendu, timide et réservé, cultivé, généreux et drôle.
Anecdotes, manuscrits et photos inédites lèvent le voile sur un Brassens intime, dans son univers.
Pourquoi ce livre fait partie de mes coup de coeur?
Parce que trente ans après sa disparition, Georges Brassens me manque, nous manque toujours autant.
Et ce livre, frais et sans prétention, nous donne l’impression qu’il est encore parmi nous, avec sa bonhommie et son talent.
C’est un livre qui fait du bien…

Martine Bernier

« Brassens me disit… » Mario Poletti, avec la collaboration de Claude Richard. Disponible, entre autres, aux Editions France Loisirs.

Francis Scott Fitzerald: Un diamant gros comme le Ritz

Posté : 20 juillet, 2011 @ 9:06 dans Coup de coeur, France Loisirs, Nouvelles | Pas de commentaires »

images3.jpeg
Si vous avez envie de découvrir ou de relire les nouvelles de Francis Scott Fitzerald, vous pouvez désormais vous procurer le livre qui lui est consacré aux éditions France Loisirs.
Non seulement il est impossible de se lasser des oeuvres de ce formidable auteur, mais, en prime, le livre a une particularité:
Chaque nouvelle est présentée par un auteur français parmi lesquels Amélie Nothomb, Franz-Olivier Giesbert, Françoise Chandernagor etc.

Un livre épatant pour les vacances, pour la rentrée, ou pour tout autre moment de l’année, d’ailleurs.

Martine Bernier

Francis Scott Fitzerald: Un diamant gros comme le Ritz, Editions France Loisirs.

Neuchâtel 1011 -2011

Posté : 6 juillet, 2011 @ 8:58 dans Coup de coeur, Histoire, Suisse | Pas de commentaires »

millenaire2meedition.jpg

Pour le millénaire de la ville de Neuchâtel, l’historien Jean-Pierre Jelmini nous livre la réédition d’un livre magnifique et passionnant qu’il a écrit en véritable connaisseur et amoureux de l’endroit.
L’ouvrage, volumineux et bien illustré, se présente comme un dictionnaire.
Premier atout: chaque sujet y est facilement consultable, puisque tous sont classés par ordre alphabétique.
Deuxième avantage: s’il a été écrit à la base pour les habitants de Neuchâtel, l’ouvrage est passionnant pour n’importe quel quidam intéressé à en savoir un peu plus sur cette cité méconnue.
Toutes les questions que vous pouvez vous poser sur un lieu, une rue, un personnage, un monument, une route, une administration etc, trouveront leurs réponses dans ce livre truffé d’anecdotes, précis, clair et très agréable à lire.
Si vous ne vous êtes jamais arrêtés à Neuchâtel, vous réaliserez qu’elle est riche en histoire et en curiosités… et aurez sans doute envie d’aller voir de visu ce que vous aurez découvert dans cet excellent livre.

Martine Bernier

« Neuchâtel 1001 – 2011″, Jean-Pierre Jelmini, Editions Attinger SA

(Editions Attinger SA, Case postale 124 2068 Hauterive – Suisse)

 

leseb |
Les histoires de Sophie |
-_-♥un tout petit uni... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | L'évasion d'un Ange Etrange...
| Les manuscrits de Kelliloute
| AMACINE