Livre… ou vers

le blog d’une journaliste, consacré à la lecture et aux auteurs.

Archive pour la catégorie 'Favre'

Les peintres en Valais

Posté : 3 avril, 2010 @ 8:56 dans Favre, Livres d'Art | Pas de commentaires »

images11.jpeg

L’ouvrage « Les peintres en Valais » fait partie de la trilogie consacrée par Christophe Flubacher aux peintres suisses.
Préfacé par Pascal Couchepin (qui, pour les lecteurs ne connaissant pas la Suisse, a fait partie du Conseil Fédéral dont il a été le président à deux reprises), ce livre voyage une fois encore à travers la richesse de la peinture d’un canton autrefois rude.
Tout naturellement, les peintres se sont inspirés de la vie quotidienne, des paysages un peu sauvages, des traditions, pour créer leurs oeuvres.
L’intelligence de ce livre tient dans le fait que, une fois encore, ces toiles et leurs auteurs sont placés dans le contexte de l’époque, à la fois politique, économique et social.
Le voyage est passionnant. Avec un grand coup de coeur, notamment, pour la redécouverte des oeuvres de Marguerite Burnat-Provins…

Martine Bernier

« Les peintres en Valais, peintures alpestres », de Christophe Flubacher. Editions Favre

Dany Boon, l’artisan du rire

Posté : 3 avril, 2010 @ 8:23 dans Biographies, Favre | Pas de commentaires »

images.jpeg

Dany Boon est sans doute l’un des humoristes les plus appréciés, et plus encore depuis le triomphe de son film « Bienvenue chez les Ch’tis ».
Son style, son humour, sa personnalité, sa gentillesse et cette façon qu’il a de s’amuser de tout, tout en tendresse, font de lui un personnage attachant qui méritait bien une biographie.
C’est chose faite grâce au journaliste Laurent Descamps.
D’Argentières, lieu de naissance de l’acteur, à Los Angeles, il a mené une enquête rigoureuse, tout en suivant sa carrière pas à pas.
On y découvre la vie d’un petit gars du Nord pas très bon élève qui, à force de travail et de persévérance, a réussi à imposer sa puissance comique.
Une biographie bien écrite, parsemée de témoignages et d’anecdotes à propos de l’homme qui rentre toujours du pied gauche sur scène après avoir fait rire les pompiers de service, histoire de se rassurer…
A la fin du livre, non seulement on en sait davantage sur ce délicieux Ch’ti, mais en prime, on l’apprécie plus encore…

Martine Bernier

« Dany Boon, l’artisan du rire » Laurent Decamps, Editions Favre.

Les Peintres Vaudois (1850-1950)

Posté : 26 février, 2010 @ 9:15 dans Favre, Livres d'Art | Pas de commentaires »

images3.jpeg

Le livre est sorti voici un un peu plus d’un an.
Il mérite qu’on en reparle, car il fait figure de référence.
Ni catalogue, ni monographie, il apporte une véritable vision d’ensemble du patrimoine pictural Vaudois .

La première chose qui frappe lorsque l’on feuillette cet ouvrage magnifique est la variété et la richesse des styles de ces peintres Vaudois.
Peut-être parce que, comme nous l’explique l’auteur, Christophe Flubacher, ces artistes ont tenté de se démarquer de l’expressionnisme allemand et du génie d’Hodler pour rechercher leur identité plutôt du côté de la France. Cézanne en a inspiré plus d’un. Et ce n’est qu’au fil du temps que les Vaudois ont trouvé le chemin d’un art proche de leur identité et de celle de leur public.

L’auteur présente et commente les oeuvres, de Bocion à Gleyre, en passant par Vallotton, Bosshard, Aloïse et Soutter.
Sa manière d’écrire permet de rentrer dans les tableaux, d’en saisir les subtilités…

Martine Bernier

« Les peintres Vaudois (1850-1950), Christophe Flubacher, Ed. Favre -24 Heures.

Les peintres genevois

Posté : 3 décembre, 2009 @ 8:48 dans Favre, Livres d'Art | 1 commentaire »

peintresgenevois.jpg
Je l’avoue: j’ai un grand, un immense faible pour les livres d’art. C’est dire si j’ai été heureuse de voir sortir celui consacré aux peintres genevois. Ce très bel ouvrage fait suite aux deux premiers tomes: « Les Peintres en Valais » et « Les Peintres vaudois ».

L’auteur, Christophe Flubacher, chroniqueur dont le talent n’est plus à  présenter, s’est autorisé une entorse à  son mode opérationnel qui le poussait à se cantonner aux artistes ayant vécu entre 1850 et 1950. Et ce  afin de pouvoir inclure l’un des plus grands peintres suisses: Jean-Etienne Liotard. Son livre nous entraîne dans un voyage lumineux sur les pas de ces peintres prestigieux qui ont fait la réputation de l’Ecole Genevoise. L’extrême délicatesse qui émane de ce parcours pictural est l »une des grandes forces de l’ouvrage.

A travers la reproduction de ces paysages somptueux, ces portraits raffinés et élégants, ces scènes de la vie quotidienne, soutenus par un texte riche et dense, le lecteur découvre ou redécouvre des styles de peinture d’une diversité surprenante.
En clair, pour les amoureux du genre comme pour ceux qui souhaitent faire leurs premiers pas d’explorateurs dans le monde la peinture genevoise, cet ouvrage est le chemin idéal…

Martine Bernier

« Les peintres genevois (1750-1950) », Christophe Flubacher, Ed. Favre

 

leseb |
Les histoires de Sophie |
-_-♥un tout petit uni... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | L'évasion d'un Ange Etrange...
| Les manuscrits de Kelliloute
| AMACINE