Livre… ou vers

le blog d’une journaliste, consacré à la lecture et aux auteurs.

Archive pour la catégorie 'Romans'

Amélie Nothomb: Tuer le père

Posté : 4 septembre, 2011 @ 8:20 dans Romans | 1 commentaire »

tuerlepereamelienothomb94614w250.jpg

Fidèle au poste, je l’attendais avec une délicieuse impatiente, croissante.
J’avais commandé son dernier livre plus d’un mois avant qu’il ne sorte, sans même savoir de quoi il parlerait.
Qu’importe: ici, on ne lit pas un simple livre.
On lit Amélie.
Amélie Nothomb.

Lorsque l’ouvrage est arrivé, je l’ai lu, voracement.
Et comme à chaque fois, j’ai été ensorcelée.
L’histoire, vous pouvez la lire un peu partout sur Internet:
Christina et Norman prennent sous leur aile Joe, un jeune ado de 15 ans qui souhaite apprendre l’illusionnisme avec celui qui est maître en la matière, Norman.
Norman accepte de le prendre comme apprenti?
Et très vite, il devient son « fils ».
Un inévitable triangle amoureux se crée entre les protagonistes .
Joe vit à outrance un complexe d’Œdipe tardif..
Ajoutez à cela un fond de magie, de poker, de tricherie, l’ambiance des années hippies de la fête de Burning Man, un dénouement étonnant… tout y est.

Ce qui se décrit moins, c’est le talent d’Amélie Nothomb pour aborder ses personnages complexes, leurs relations, leurs pensées…
Elle écrit avec minutie, précision, sans mots inutiles, toujours avec ce style qui lui est propre, fait évoluer les personnages dans des univers insolites.
En clair: j’aime… encore et toujours.

Martine Bernier

Amélie Nothomb: Une forme de vie

Posté : 6 septembre, 2010 @ 7:27 dans Romans | Pas de commentaires »

images.jpeg

Je l’ai déjà dit: ses livres, je les ai tous lus.
Au début avec scepticisme, puis avec délectation.
Je les ai pratiquement tous aimés.
Il n’était donc pas question que je manque le dernier, que j’attendais avec impatience, faisant partie des inconditionnels de cet écrivain attachant.

« Une forme de vie », tout le monde en parle ou en a parlé.
Une lettre arrive un jour chez Amélie Nothomb, provenant d’un certain Melvin Mapple, soldat américain en Irak.
Melvin souffre de ce qu’il vit et, comme certains de ses collèges, a trouvé un réconfort dans la nourriture.
Il mange… mange tellement qu’il est devenu obèse.
Une correspondance s’instaure entre lui et celle qui est son auteure préférée.

J’aime le style d’Amélie, sa réflexion, le chemin de mots qu’elle utilise.
Certains ont critiqué l’ouvrage, estimant qu’elle y faisait preuve d’un auto encensement.
Ce n’est pas ainsi que je l’ai ressenti.
Je la crois beaucoup plus claire, plus pure que ceux qui lui prêtent ce genre de sentiment.
Son livre est étonnant, sensible, surprenant, inattendu sur la fin.
Alors que l’on croit s’être installé dans le train de l’histoire, elle bifurque brusquement.
Impossible de se lasser.

A travers ces pages, l’auteure en profite pour expliquer, en douceur, certaines règles de savoir-vivre à celles et ceux qui lui écrivent.
Elle est connue pour répondre à son courrier personnellement.
Certains en profitent outrageusement…

J’aime cet écrivain, et je crois que j’aime cette femme dont les interviews me touchent.
Comme d’habitude, son livre est en tête des ventes depuis sa sortie.
Et comme très souvent… je trouve qu’elle le mérite.

Martine Bernier

« Une forme de vie », Amélie Nothomb, Albin Michel

Les mystères de Paris – Eugène Sue

Posté : 29 juin, 2010 @ 4:39 dans Romans | Pas de commentaires »

Avez-vous déjà lu « Les Mystères de Paris »?
Si non, c’est le moment où jamais.
France Loisirs le réédite dans sa version intégrale, proposant un volume bien réalisé à prix modique.

Eugène Sue fait partie de ceux qui ont « inventé l’art du roman, au 19e siècle.
Depuis 1842, date de sa parution, des centaines de milliers de lecteurs ont lu l’histoire de Rodolphe et de ces personnages savoureux qui jalonnent le livre 5Rigolette, la Chouette, Bras-Rouge, David…)

Rodolphe de Sombreuil, haut placé dans la société parisienne, droit et loyal, est responsable de la mort d’un ouvrier.
En cherchant à soutenir sa veuve, il part sur les traces de son enfant disparue, Fleur-de-Marie.
Cette quête va l’entraîner dans le labyrinthe boueux de la Cité.
Paris palpite à travers ces pages où l’on arpente les ruelles souvent mal famées.

A redécouvrir!

Martine Bernier

« Les Mystères de Paris », Eugène Sue, Ed. France Loisirs.

Hugh Laurie: Tout est sous contrôle

Posté : 5 février, 2010 @ 9:09 dans Polars, Romans | Pas de commentaires »

images.jpeg

Tout le monde (ou presque) connaît le docteur House.
Son interprète, le séduisant Hugh Laurie, a écrit un roman en 1996.
Roman qui connaît une deuxième vie aujourd’hui, surfant sur la vague de succès que connaît son auteur.

« Tout es sous contrôle » possède tous les ingrédients pour tenir les lecteurs en haleine.
Le scénario, d’abord: ancien militaire d’élite revenu de tout, Thomas Lang se voit proposer 100000 dollars pour tuer Monsieur Wolf, riche homme d’affaires londonien.
Il refuse et va prévenir la future cible de ce qui se trame contre lui.
Va déboucher un thriller inattendu, plein de rebondissements…
La deuxième grande force du livre est l’humour de son auteur, aussi décapant de celui du fameux docteur House.
Ses répliques sont cinglantes, cyniques, le style décalé.

Vu la popularité d’Hugh Laurie, son roman est, sans surprise, l’une des meilleures ventes de ces derniers mois.

L’histoire devrait même être portée au cinéma, chuchote-t-on.

Martine Bernier

« Tout est sous contrôle » Hugh Laurie, Editions France Loisirs.

 

leseb |
Les histoires de Sophie |
-_-♥un tout petit uni... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | L'évasion d'un Ange Etrange...
| Les manuscrits de Kelliloute
| AMACINE